claire angelini-catalogues

 

REVISTA NEGATIVO, Brasilia, 2013

ENTREVISTA CLAIRE ANGELINI

Raquel Imanishi

M-M-M

Benoît Turquety

Claire Angelini tem um pensamento dialógico. Na oficina que ministrou no seminário “A mulher e a câmara” no último fórum.doc BH, a minuciosa apresentação de seus filmes e projetos não raro se confundia com reflexões nascidas em conversas ou discussões ouvidas no próprio fórum e o debate de outros trabalhos: filmes vistos na véspera, quando não trazidos na bagagem ou na memória; composições musicais ou conceitos filosóficos; livros de história e filosofia; desenhos, imagens, capas de livros e mesmo uma colagem encontrada num painel lateral do cine Humberto Mauro. Essa alteridade como que constitutiva, feita do embate contínuo com a tradição europeia e a produção artística, também pode ser reencontrada em seus filmes, no interior mesmo de um único personagem. Helmut, a figura central de Et tu es dehors (2012), por exemplo, ao mesmo tempo que reúne enquanto instância fictícia os fragmentos de sua própria história, condensa, como dispositivo fílmico, parte da memória literária do século passado.

Para dar ideia desse pensamento e entrar no espírito dessa obra – só exibida no Brasil na mostra mineira e numa sessão especial da Cinemateca Brasileira, em agosto passado – selecionamos quatro entre as muitas citações referidas por Claire no seminário, tomando desse modo como ponto de partida para nossa conversa outras, por ela, já iniciadas.  

ARTICLE (S)

LES TEMPS MODERNES N° 679

REVISTA DA CINEMATECA BRASILEIRA N°2, 2013

M de Fritz Lang en son temps et dans le nôtre

Le texte, édité en français et en portugais, est issu d'une violente rencontre avec M de Fritz Lang. Il prolonge, sur un mode théorique, un certain nombre de recherches plastiques qui ont donné lieu à un projet d'installation et à un film, Et tu es dehors. Croisant certains aspects visibles ou latents du film de Lang avec la notion foucaldienne de bio-pouvoir, Et tu es dehors développe une réflexion plurielle sur la notion d'indésirable. Une démarche qui ne n'inscrit pas dans la tradition du remake – comme Joseph Losey en tourna un en 1951 ou Robert Hossein en 1965 –, mais qui engage une lecture du film de Lang et un dévoilement de forces sous-jacentes où puisent les racines vivantes du monde dans lequel nous vivons aujourd'hui.


ISSN 0040-3075

ISSN 2238-5517

www.cairn.info

www.cinemateca.gov.br

Catalogue d’exposition, München, 2013

MÜNCHEN ZEICHNET

Claire Angelini

Le dessin accompagne, suit ou précède mon travail de cinéaste et de photographe, reprenant à ces deux mediums, au fil des ensembles constitués, un principe sériel lié à une conception de l’art comme étude systématique, reformulation constante, affinement et complexification d’un problème.


Série de dessins sur Drancy

Galerie der Künstler (BBK) München

ISBN 978-3-00-042706-0

LIVRE

DRANCY LA MUETTE

Claire Angelini et Yannick Haenel


Sait-on bien ce que cache le nom de Drancy?

Le livre de Claire Angelini et Yannick Haenel, Drancy la muette, ne prétend pas relever pareil défi, mais au contraire, donner une forme à cette opacité: objet littéraire, plastique et politique, il convie le lecteur à un arpentage ici et maintenant de la cité qui fut un camp de concentration et devint par là le symbole de la collaboration française. Faisant parler les documents et découvrant pour nous des points de vue inédits sur de ce qui fut une cité-jardin pleine de promesses, cet ouvrage s’offre comme un objet habité par le cinéma et hanté par l’histoire. Par le dispositif du livre lui-même, c’est-à-dire l’alliance du texte et du montage graphique et visuel, il s’agit pour les auteurs de faire surgir une époque refoulée, de lézarder la façade d’un récit lisse et convenu.

Yannick Haenel, écrivain chez Gallimard, auteur entre autres de Jan Karski (2009), « une fiction éthique fondée sur le documentaire » et des Renards pâles (2013), s’intéresse à l’histoire de tous nos refoulements. Son texte, composé de 14 fragments, peut être appréhendé comme une méditation personnelle sur la localisation de ce qu’il qualifie d’“infamie française“. Il ouvre sur le montage de Claire Angelini, une promenade visuelle hantée par la mémoire, et un travail graphique de dessin, qui témoignent surtout, via l’enchevêtrement des points de regards, de l’impossibilité qu’il y a à cerner l’Histoire, c’est-à-dire à s’imaginer présentement ce qui fut.


Un livre inclassable, entre histoire, mémoire, présent et imaginaire.

Editions Photosyntheses, Arles, 2013

ISBN : 978-2-36398-006-9

Sous la direction de Annette Becker et Octave Debary

MONTRER LES VIOLENCES EXTRÊMES

Claire Angelini

Traces de mémoires / Mémoires des traces

Qu’est-ce qui survit, persiste ou s’efface d’un événement traumatique comme une guerre, un exil, la perte de ses repères dans une mémoire individuelle mais aussi dans celle qu’on appelle sans trop savoir, collective ? qu’est-ce qui survit ou demeure à l’état de traces, des restes ou ne laisse qu’une empreinte, c’est-à-dire une absence dans un lieu ?


Une réflexion développée à partir  de différentes œuvres réalisées dans l’espace public entre 2004 et 2007.

Editions Creaphis 2013

ISBN : 978-2-35428-061-1

Catalogue d’exposition, Madrid, 2013

TIEMPOS DE ALEGRIA

La obra de arte como intersticio social

Claire Angelini

La place du spectateur est celle de l’interlocuteur successif muet de deux témoins, protagonistes d’événements ayant affectés ces espaces-temps.


Films et dessins.

Galerie Fúcares, Madrid-Almagro

REVUE DÉCADRAGES n° 23-24, Lausanne, 2013

Le doublage

M Le Maudit, ses doubles et son doublage (François Albera - Claire Angelini - Martin Barnier)

Les articles de ce dossier examinent la question du doublage et du sous-titrage de cinéma dans une perspective historique (censure, technologie sonore, discours sur le cinéma) et théorique (rapport entre le corps et la voix), à travers des exemples issus de plusieurs pays (France, Espagne, Québec, Suisse) et périodes, des débuts du parlant aux jeux vidéo actuels. Les enjeux de la traduction sont pensés en des termes sociopolitique, et la postsynchronisation des voix est plus largement appréhendée comme une pratique de détournement et de réappropriation.

ISBN : 978-2-9700668-6-6

Ausstellungskalalog

HOTEL DAHEIM

Claire Angelini

Esquisse de paysage enfoui/ Skizze der verborgenen Landschaft

Un montage dans l’espace entre cinéma, son acousmatique et dessins.

Verlag Wunderhorn, 2007

ISBN 978-3-88423-305-4

Edited by Jochem Schneider, Christine Baumgärtner

OFFENE RAÜME / OPEN SPACES

Claire Angelini

Schnittstelle Bahnhof / Straße und Feld

Deux projets photographiques entre espace urbain et espace rural.

Verlag Axel Menges, London-Stuttgart, 2000

ISBN 3-930698-99-4

Catalogue d’exposition, Paris, 2015

LIVRES UNIKS

Claire Angelini

Dans ce catalogue, une introduction au livre-film La Muette plis et déplis, permet de donner quelques clés pour aborder cette œuvre à l’occasion de sa première présentation publique française dans l’espace Topographie de l’art.



Topographie de l’art, Paris

ISBN 978-2-36669-016-3

Sous la direction de Michel Cadé

CHEMINS D’EXILS, CHEMINS DES CAMPS, IMAGES ET REPRÉSENTATIONS

Claire Angelini

Des lieux de mémoire à la mémoire des lieux/ La guerre est proche

Repartant de La Guerre est proche (2011), topographie filmée du camp de Rivesaltes, remémoration de populations qui y furent enfermées entre 1939 et 2007 et réflexion sur la ruine du bâti, ce texte revient sur les choix documentaires qui le sous-tendent et affirme qu’à l’encontre des mémoriaux commémoratifs un tel espace en ruines offre une leçon d’histoire au présent.


Editions Tabucaire / Institut Jean Vigo, 2015

ISBN : 978-2-84974-214-3

claire angelini

Catalogue d’exposition, Madrid, 2016

TIEMPOS DE DESAMPARO

Claire Angelini

Comment se ressaisir de la liberté promise par la Révolution française en ces temps désemparés?

Films et dessins.

Centre d’art contemporain d’Algesiras et Centro-Centro, Madrid

Chimères, revue des schizoanalyses

POTENTIALITÉS CINÉMA, N°89

Claire Angelini

Chronique du tiers-exclu, une fiction politique en hôpital psychiatrique

Partant du film en train de se faire et de ses modalités de travail, ce texte aborde les formes d’un travail de cinéma sur l’institution psychiatrique, c’est-à-dire l’épopée collective qui conduit à déconstruire l’hôpital mais surtout à intégrer les potentialités d’une liberté radicale permettant un retour dans la vie de la cité, par ses usagers mêmes.


Editions ERES

ISSN : 0986-6035


Catalogue d’exposition, Paris, 2017

LIVRES UNIKS 2

Claire Angelini

Lisières, un livre en bandes organisées

Evoquer les temps du territoire pour  ce nouveau livre-film composé de 10 séquences de 35 m de long.


Topographie de l’art

La Manufacture de l’image

ISBN 978-2-36669-033-0

BIO    CATALOGUES    ACTUEL   ARCHIVE     PROJETS RÉCENTS

Livre d’artiste, Paris, 2019

Collection Pandore

Claire Angelini

Ce livre recompose sous la forme d’un «  récit visuel  » déplacé du côté des lieux, territoires, paysages, des moments du «  court XXème siècle  », eux-mêmes issus de courts et longs-métrages, séries photographiques, dessins, réalisés au cours des 15 dernières années et offertes ici en une forme de livre-film qui s’offre à la lecture comme un nouveau travail sur papier.



Paris, La manufacture de l’image et Topographie de l’art, Collection Pandore, 2019.

ISBN  : 978-2—36669-043-9

ECRIRE SERAIT L’ÉPICENTRE DU JOUR

Avec Marie-Hélène LAFON


Un dialogue. Texte, dessin. Textes, dessins. Main à lettres tracées. Main à plume.

Le dispositif initial  : l’une dessine, l’autre écrit. e qui est produit en termes de texte est la commande d’un texte autobiographique détournée en vrai-faux journal.  Un motif par fragment et une poignée de motifs, un panier d’osier, un hélicoptère, des chaises-longues, un paysan-maçon, un blaireau, un mot, surgis jour après jour de l’inépuisable réel. Les étés débordent, les vies débordent, sont mêlées, emmêlées. Les coutures étriquées de l’autobiographie craquent.


Ce qui est recherché en termes de dessin n’est pas de l’ordre de l’illustration ou du reflet, mais de l’analogie. A partir de moments visuels choisis au sein de ce monde campagnard et familier,  telle tuile ancienne posée sur le balcon (anciennement un café dans les années 20), telle fissure du béton marquant l’entrée d’un passage (où se cachèrent des Juifs et des Résistants pendant la guerre), telle véranda (construite par des oncles ouvriers), il s’agit de composer une proposition graphique qui relèverait à la fois de l’observation et de l’interprétation.



Paris, Creaphis, Collection Animal fabuleux, 2019.

ISBN  : 978-2-35428-153-3